MISSAK.  Résumé tome 1/2 :

Arménie, juin 1915. Missak Zakarian parvient à s’échapper d’une colonne de déportés que le gouvernement Jeune-Turc envoie à la mort dans le désert irakien. Il semble plus chanceux que le reste de sa famille, disparu dans le génocide, et pourtant son calvaire ne fait que commencer. En proie à la faim, à la peur, aux coups, aux abus des paysans qui le recueillent et, pour finir, au typhus, le jeune fugitif n’est plus qu’un squelette ambulant lorsque la Croix Rouge le prend en charge et l’achemine vers les Etats-Unis.
Il n’est pas tiré d’affaire pour autant. Perdu dans un pays déconcertant, recueilli par des grands-parents inconnus, traumatisé par ce qu’il a vu en Turquie et par les actes auxquels il a dû se livrer pour survivre, en butte à l’acharnement d’un officier de l’immigration qui cherche à tout prix à le renvoyer d’où il vient, Missak se retrouve face à des épreuves auxquelles il n’est pas préparé.
Et dans sa nouvelle patrie, la vie ne lui offre que deux choix : tenter de retrouver une existence plus ou moins normale en puisant dans les bribes d’humanité qui lui restent… ou utiliser ce qu’il a appris durant ses trois années d’enfer pour se tailler une place dans le monde du crime. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire